lundi, 17 janvier 2022

LA UNE DU 18 JANVIER 2022

Publié dans La Une

Le comité exécutif de la Fédération malagasy de basketball a mis dans son ordre du jour l'appel à candidatures pour  le recrutement d'un directeur technique national au mandat olympique 2022-2024. La clôture de la procédure sera dans trente jours. Et ce, lancée depuis le 12 janvier dernier et prendra fin le 11 février.

Publié dans Sport

Meurtre avec préméditation. Tel est le chef d'inculpation d'un ressortissant français, présumé assassin de Junot Ramananarivo (J.R.). Ce jeune technicien de haut niveau, Secrétaire général de l'association « Union Emergence Madagascar », a succombé suite aux blessures occasionnées par un coup de couteau, dans l'après-midi du dimanche dernier vers 17h du côté de Pullman. Selon les informations recueillies, les choses se sont envenimées entre L.L., gérant d'une entreprise œuvrant dans l'informatique, et J.R., opérateur économique natif de Mahajanga.

Publié dans Société

Parmi les mesures spécifiques et organisations adoptées. La rentrée scolaire du 3ème bimestre de cette année s’est tenue hier pour les établissements des 8 Régions concernées par son report. Il s’agit, rappelons-le, des Régions d’Analamanga, Vakinankaratra, Atsimo- Atsinanana, Atsimo-Andrefana, Matsiatra-Ambony, Anosy et Diana. La Région de Boeny a également pris la décision de reporter la reprise des cours à cause de la situation inquiétante liée à la Covid 19. 

Publié dans Société
lundi, 17 janvier 2022

Au ras des pâquerettes !

La déviance mène partout, conduit nulle part sauf sur le droit chemin ! Une certaine partie de la classe politique du pays notamment celle qui revendique l’honneur d’appartenir à l’Opposition s’enlise dans la démence intellectuelle. On dévie à cœur joie les débats. On crée de faux problèmes et on monte au créneau pour des polémiques stériles. Les vrais débats s’effacent et on s’éloigne des vraies solutions ! 

Publié dans Editorial

L'agence des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), en partenariat avec le ministère de l'Agriculture et de l'Elevage (MINAE), a lancé les distributions de semences pour la campagne agricole actuelle, appelée la grande saison, au profit de 50 000 ménages dans les Régions d'Androy et d'Anosy. L'initiative d'un montant de 10 millions de dollars s'inscrit dans le cadre de la relance et du soutien à la production agricole des ménages.

Publié dans Economie

 Avis aux lycéens et lycéennes en classe de première. Par le biais de l’Alliance Française Antananarivo (AFT),  l'association Jeunes Aujourd'hui pour Demain, en partenariat avec les TÉAT - des établissements artistiques - du Département de La Réunion, propose aux lycéennes et lycéens des classes de 1ère à Madagascar de prendre la parole et de participer au concours d'éloquence. Les épreuves auront lieu à l’AFT, situé à Andavamamba. Les inscriptions des candidats à ce concours se clôtureront le 21 janvier prochain. Le thème choisi pour cette édition 2022 est la « Résilience ».

Publié dans Culture

Covid-19, autre maladie ou mort naturelle ? Qu’importe la cause, la République malagasy  perd, suite au décès hier du Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison, un de ses grands serviteurs. De son titre de haut gradé de la Gendarmerie, le défunt a déjà rempli le critère d’un illustre fils du pays dans la mesure où ce titre n’est pas octroyé à qui que ce soit. A part, le fait d’avoir servi la Nation en tant que militaire, Herilanto Raveloharison a occupé des postes ministériels et d’autres hautes fonctions. 

Publié dans Politique

En conférence de presse, hier au siège de son département à Faravohitra, Herilaza Imbiki, garde des Sceaux et ministre de la Justice, livre quelques pistes sur l’affaire pour laquelle il a mené une délégation aux Comores la semaine dernière. Une mission à l’issue de laquelle notamment deux ressortissants de nationalité malgache, arrêtés par les autorités de l’île sœur dans le cadre de l’affaire des 49,5 kilos d’or, ont été extradés ou rapatriés dans la Grande île. 

Publié dans Politique

Message d’interpellation. Arrivé au terme de sa mission à Madagascar, l’actuel représentant résident du Fonds monétaire international (FMI), Marc Gérard, a fait ses adieux au cours d’une audience avec le Président Andry Rajoelina, hier, au palais d’Etat d’Iavoloha. A l’issue de 3 années de service passées dans la Grande île, il a, d’emblée, fait part de sa reconnaissance vis-à-vis du peuple malagasy et du Président pour l’hospitalité dont il a bénéficié pendant sa mission. Il n’a pas manqué d’adresser un petit message d’interpellation au Chef de l’Etat malagasy. En marge de la rencontre – qui fut aussi une occasion de mise au point sur l’état de la collaboration entre Madagascar et le FMI – le représentant résident sortant de cette institution financière a évoqué les grands points de leurs discussions.

Publié dans Politique

Fil infos

  • Suspicion de meurtre d’un enfant - Les inculpés et les dossiers transférés dans la Capitale
  • Exportation d’or - Le Gouvernement lève l’interdiction
  • Andry Rajoelina à Moramanga - « Le peuple doit résister aux tentatives de division »
  • Assaut meurtrier de bandits - Un propriétaire de cash point tué près de chez lui
  • Un officier de la Gendarmerie agresse une avocate - Le barreau de Madagascar scandalisé
  • Vols de taxis et assassinat - 14 personnes dont des prostituées impliquées
  • Infrastructures éducatives - Un CEG et un lycée flambant neufs à Antsahadinta
  • Jeunesse malgache - Le Président Rajoelina partage des valeurs de réussite
  • Critiques autour des élections - Le président de la CENI demande des «preuves concrètes»
  • Trafic des 49 kg d’or aux Comores - Deux accusés comoriens relâchés

La Une

Recherche par date

« January 2022 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Pub droite 1

Editorial

  • Dans le recueillement et dans la dignité !
    Le sang a coulé. Des vies ont péri.Dirigeants politiques en place, camp de l’Opposition toutes tendances confondues, acteurs de la société civile, simples citoyens sur l’étendue du territoire national ont commémoré ensemble dans le recueillement, le respect et dans la dignité les tristes évènements du 29 mars 1947. Les soixante-seize années qui ont coulé n’ont jamais réussi à écorner ni à affaiblir les feux sinon la flamme du patriotisme.Quoiqu’on dise, les « évènements du 29 mars 1947 » accusèrent la barbarie des colons ainsi que les « Corps expéditionnaires » africains notamment sénégalais dépêchés à Madagasikara et ce pour mater les supposés insurgés. Des représailles surdimensionnées ! Sans foi ni loi et sans autre forme de procès, les Vazaha et consorts ont écrasé des vies humaines, des civils innocents. Ils ont détruit ou incendié des habitations, des plantations, etc. Le bilan des victimes varie selon le positionnement politique. La presse…

A bout portant

AutoDiff