mardi, 30 novembre 2021

LA UNE DU 01 DECEMBRE 2021

Publié dans La Une

Délinquance juvénile. Hier, vers 9h du matin, les étudiants du Lycée technique et professionnel (LTP) d’Alarobia sont sortis de leur enceinte. En colère, ils se sont rués vers Antanimena, dans le but de rejoindre le Lycée technique professionnel du génie civil à Mahamasina (LTPGCM), ce qui a ainsi engendré des embouteillages monstres dans cette partie. D’après leur explication, un des leurs a été tabassé par les étudiants du LTPGCM et a été grièvement blessé. Du coup, ils voulaient se venger.

Publié dans Société

A deux heures de vol de Madagascar. Omicron ou B.1.1.519, le nouveau variant préoccupant, identifié pour la première fois le 24 novembre en Afrique du Sud et au Botswana à partir des prélèvements remontant au 9 novembre dernier, se trouve actuellement sur l’île de La Réunion. Un chercheur de l’unité mixte de recherche « Processus infectieux en milieu insulaire tropical » (PIMIT) a annoncé hier la découverte d’un cas positif. Il s’agirait du premier patient testé positif, identifié à La Réunion (France). Et c’est un homme de 53 ans ayant voyagé au Mozambique et qui a fait escale en Afrique du Sud avant de rejoindre cette île. Selon les propos du microbiologiste Patrick Mavingui sur les ondes de Réunion La Première, hier encore, l’homme en question souffre de douleurs musculaires et de fatigue. 

Publié dans Société

1er décembre. Aujourd’hui marque le premier jour du dernier mois de l’année 2021. Bon nombre de citadins se préparent déjà à la célébration des 2 grandes fêtes en vue, à savoir Noël et la fin d’année. D’ailleurs, les magasins se mettent dans l’ambiance des fêtes depuis la dernière semaine du mois de novembre. Les décorations dans les boutiques, entre autres les guirlandes et effets lumineux,  confirment cet air festif.

Publié dans Société
mardi, 30 novembre 2021

Libre et transparente !

En voilà un conseil voire une interpellation qui étonne !  Le « Fiombonan’ny Fiangonana Kristiana eto Madagasikara » (FFKM), lire « Conseil œcuménique  des églises chrétiennes de Madagasikara »,  réuni en conclave dans le cadre du IX ème Congrès national et du 43 ème du Comité central qui se sont tenus au cénacle d’Ambohipo, vient de publier les grandes lignes de la résolution de l’assise. 

Publié dans Editorial

A rendre vendredi. Cette somme représente le montant que la compagnie nationale devra obligatoirement rendre à la Banque mondiale d’ici la fin de semaine, d’après une lettre écrite par Idah Paraway-Riddihough, Directrice pays pour Madagascar de la Banque mondiale. Lettre par laquelle le bailleur demande au Gouvernement malagasy d’apporter des éclaircissements sur les 1,752 millions de dollars de dépenses effectuées par la JIRAMA en violation des procédures de gestion convenues entre l’Agence internationale pour le développement et Madagascar.

Publié dans Economie

C'est sans aucun doute l'événement phare qui va attirer beaucoup de monde en cette approche de la fin d'année. Le groupe 'Zay donnera un concert dans le cadre de la célébration de son 25ème anniversaire au Palais des Sports, Mahamasina ce dimanche 5 décembre à partir de 15h 25, pour un moment de partage et un concert chaleureux sur des airs musicaux bien à lui. Pour fêter cela comme il se doit, Nary et ses compères ont décidé de retrouver leur public. Une occasion pour les Tananariviens de redécouvrir le duo Malala et Nary.

Publié dans Culture

Enfin une bonne nouvelle pour les habitants de la Capitale! Après des jours de calvaire à cause des coupures à répétition, la Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) et le ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène (MEAH) ont enfin annoncé un retour à la normale autant de la qualité que la distribution de l’eau dans le grand Tanà. 

Publié dans Politique

Cette semaine, la Direction régionale de l'environnement et du développement durable (DREDD) d'Alaotra-Mangoro a dû déférer six individus au Parquet du Tribunal de première instance de Moramanga. Elle a également convoqué quatorze autres pour enquête. Toutes ces personnes sont impliquées dans des infractions environnementales commises dans le District de Moramanga.

Durant quatre jours, l'équipe de la DREDD est descendue sur le terrain pour constater de visu la destruction de la forêt naturelle dans la circonscription de l'environnement et de la forêt de Moramanga. La compagnie territoriale de la Gendarmerie de Moramanga lui a fourni une assistance tout au long des périples qui ont amené les missionnaires jusqu'à Mangarivotra (ex- Beparasy) et à Tanandava, sur la limitrophe avec la Région d'Analamanga.

Les fonctionnaires du ministère de l'Environnement et du Développement durable accompagnés des gendarmes y ont vu de leurs propres yeux l'état de destruction de la forêt sous l'œuvre de l'homme. Plusieurs sites visités à proximité des villages sont encore en feu au moment de leur venue. Les interpellations sont donc immédiates.

Lourde amende

Les épaisses fumées couvrant les plaines d'Antananarivo en temps clair proviennent en effet d'Alaotra-Mangoro et d'Atsinanana où la pratique de la culture sur brûlis d'une autre époque reste encore vivace. Les solutions pour la stopper existent bel et bien. Mais les habitudes collectives ne changent que très difficilement, d'où ces points de feu sporadiques sur l'étendue des Régions.

En dépit des décennies d'éducation environnementale, les gens continuent à abattre les arbres et à défricher même jusqu'au cœur des aires protégées. Du côté de la loi, les dispositions du Code des aires protégées sont très strictes. Pour les crimes environnementaux, les peines peuvent aller jusqu'à plusieurs années d'emprisonnement ferme plus une très lourde amende.

En tout état de cause, les responsables des collectivités territoriales décentralisées ont le devoir de responsabiliser les membres de la communauté vis-à-vis de la protection de l'environnement. Les normes juridiques du pays, à commencer par la Constitution de la République, sont claires à ce sujet. Beaucoup des responsables à la base en ignorent pourtant la teneur ou font semblant de ne pas en savoir l'existence pour la plupart en se rendant complices des destructeurs de l'environnement eux-mêmes.

M.R.

Publié dans Politique

Fil infos

  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !
  • Blocage des routes - QMM passe en mode service minimum
  • Prix du carburant à la pompe - Les consommateurs s’attendent à un coup de massue

La Une

Recherche par date

« November 2021 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
Pub droite 1

Editorial

  • Où en sommes-nous ?
    L’UE regrette ! Le RSF enfonce ! Le CSI déplore ! Certaine presse étrangère et certains activistes des réseaux sociaux accusent !Au fait, où en sommes-nous dans la bataille contre les grands maux qui minent et bloquent le réel démarrage vers l’essor et le développement du pays ? En est-on resté au stade des grands mots dans la lutte sans merci contre les grands maux à savoir la corruption, l’impunité, le non-respect de l’Etat de droit, de la liberté d’expression, de la démocratie ? Le tableau ne luit pas assez comme nous l’entendions. Les différents rapports d’Institution et d’organisme étranger ainsi que des Institutions en charge de la lutte contre toute forme de malversation et certaine Société civile du pays ne vont pas dans le sens de notre faveur sinon notre souhait. Ou bien, on se prend pour le mal aimé des autres et en revanche on dénonce ! Ou…

A bout portant

AutoDiff