mardi, 11 juin 2024

La Une du 12/06/24

Publié dans La Une

Courageux, les Barea de Madagascar ont décroché un valeureux point face aux Aigles du Mali (0-0) au FNB Stadium de Johannesburg, Afrique du Sud, dans le cadre de la quatrième journée des éliminatoires à la Coupe du monde 2026. 

Un très bon coup pour Madagascar après sa victoire contre les Comores. Les hommes de Romuald Rakotondrabe, coach malagasy, ont réussi à tenir tête aux Maliens (0-0) à l'issue d'une rencontre houleuse. Les Barea ont débuté le match comme ils l'ont fini avec un énorme combat avec un effectif réduit. L'expulsion de Louis Demoleon suite à un carton rouge attribué après un geste de dernier défenseur est indiscutable, mais le sélectionneur des Barea estime qu'il s'agissait aussi d'une faute intelligente.

Publié dans Sport

Grogne des uns, déception des autres. La date de l’Eid-al-adha est finalement fixée pour le dimanche 16 juin pour cette année. Le communiqué sorti hier par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Fonction publique (MTEFoP) a déclaré que cette journée sera fériée, chômée et payée partout sur le territoire de la République de Madagascar. Une date confirmée à partir du calendrier fixé par la communauté musulmane ainsi que la lettre formulée par le Président du « Fikambanan’ny Silamo Malagasy » (FSM). Pourtant, beaucoup s’attendaient à ce que cette fête musulmane soit célébrée le lundi 17 juin, et non au même jour que la fête des pères.

Publié dans Société

Les réseaux sociaux représentent une nouvelle source de revenus. Depuis la crise sanitaire liée à la Covid-19, beaucoup de gens ont perdu leur travail, tandis que d’autres emplois ont vu le jour, comme le taxi-moto, les street-foods et dernièrement les activités en ligne. Ainsi, la hausse du coût de la vie est incontournable avec la crise sanitaire mondiale. Et ces derniers temps, bon nombre de Malagasy sont tombés dans une extrême pauvreté. La majeure partie des ménages vivent avec moins de deux dollars par jour, selon la Banque mondiale. Avec cette situation, bon nombre de jeunes ont quitté les bancs de l'école. Ils sont contraints de travailler pour à la fois subvenir aux besoins de leur famille et financer leurs études. 

Publié dans Société
mardi, 11 juin 2024

Nécessité publique

Le service public est une chose, la nécessité publique une autre ! Si le service public met en œuvre tous les moyens pour satisfaire les besoins fondamentaux et quotidiens de la population, la nécessite publique s’occupe de tout le processus pour sauvegarder les intérêts vitaux de la population.

Font partie des éléments du service public, les voiries, les transports en commun et le fret, les caisses publiques, les banques (GAB), les Postes, les douanes, les services des ports, les infrastructures routières, etc.

Publié dans Editorial

La célébration de la Journée mondiale de l'artisanat, qui s'est tenue à l'aéroport d'Ivato, a revêtu une importance particulière pour le secteur. Lors de cet événement, le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Joël Randriamandranto, a mis en lumière le rôle crucial des artisans dans la préservation du patrimoine culturel et le développement économique du pays. Selon le ministre, les métiers de l'artisanat sont bien plus que de simples occupations. Les visiteurs internationaux, en transit par l'aéroport, sont souvent émerveillés par la richesse et la diversité des produits artisanaux qu'ils découvrent. Les objets qu'ils emportent chez eux deviennent des ambassadeurs silencieux de la culture malagasy, suscitant curiosité et admiration au-delà des frontières du pays.

Publié dans Economie

La richesse culturelle de la Grande île vient une nouvelle fois d’être mise en valeur sur la scène internationale. C’était lors de la dixième édition du Marché des musiques de l’océan Indien - IOMMa (« Indian Ocean Music Market ») qui s’est déroulée du 4 au 6 juin à l’île de La Réunion. Deux groupes ayant représenté Madagascar durant ce festival ont fait vibrer le sol réunionnais. 

Le premier groupe malagasy s’appelle Lovana. Ce groupe est constitué d’un quatuor qui réunit Golly, Bema - une chanteuse et percussionniste originaire de Madagascar, et Aurèle - producteur et batteur nantais. Ils ont été accompagnés par Jérôme Ettinger qui a joué une musique hybride entre polyphonies de voix frissonnantes, beats afro-electro et percussions tribales qui appellent à la transe durant la soirée de représentation. La chanteuse du groupe a été absolument époustouflante et a laissé une empreinte indélébile dans la mémoire des festivaliers. 

Publié dans Culture

Jour J pour le forum des dirigeants mondiaux dans le cadre du 60ème anniversaire de la CNUCED (ONU Commerce et développement) ce jour et ce jusqu’à jeudi au Palais des Nations à Genève, en Suisse. Arrivés en territoire suisse depuis hier, le Président Andry Rajoelina et son épouse ont été accueillis par la Secrétaire générale de la CNUCED, Rebeca Grynspan à l’aéroport de Genève. Pendant un bref échange avec la SG, le Président a mis en avant l’importance de la participation de la délégation malgache ainsi que l’ambition de Madagascar en vue d’un « équilibre économique ». D’après les statistiques publiées par la CNUCED sur Madagascar, la balance commerciale de Madagascar demeure déficitaire puisque la valeur des exportations de marchandises est de 3,7 milliards de dollars contre 5,6 pour les importations en 2022.  

Publié dans Politique

L'Opposition avait crié haut et fort sur tous les toits son objectif ambitieux : rafler la majorité aux élections législatives du 29 mai dernier, qu'elle espérait transformer en une revanche électorale après avoir boudé la présidentielle. Le scénario rêvé ? Nommer le Premier ministre et faire trembler le pouvoir en place. La réalité ? Un atterrissage brutal et douloureux.

Dès le départ, les prétentions de l'Opposition étaient minées par un manque flagrant de préparation. Avec une maigre soixantaine de candidats alignés dans toute la Grande île, prétendre à une majorité écrasante relevait plus du fantasme que de la stratégie politique. Une leçon de mathématiques élémentaire semblait manquer à certains stratèges : on ne peut pas gagner avec si peu de candidats.

Publié dans Politique
mardi, 11 juin 2024

ACTU-BREVES

Spécial legislatives

Un taux de participation en hausse comparé à la dernière élection législative. 48,03%, c’est le taux de participation global durant l’élection des futurs membres de l’Assemblée nationale du 29 mai dernier. Ainsi, en comparaison aux législatives de 2019 avec ses 43,08 %, une hausse de 4,95% est notée, selon la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Le District d’Ambovombe- Androy enregistre le plus fort taux de participation (89,05%) tandis que le District de Mahajanga I enregistre le plus faible taux de participation (24,92%). En plus, 67 Districts sur les 120 à travers le pays ont enregistré un taux de participation de moins de 50%. Cela s’explique par les nouveaux matériels mis à la disposition de la CENI en matière de sensibilisation, mais également des efforts des partenaires techniques et financiers qui ont soutenu ce scrutin tout au long du processus électoral.

Publié dans Politique

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves

La Une

Recherche par date

« June 2024 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Pub droite 1

Editorial

  • Secteur combatif
    Le tourisme, le fer de lance pour la relance de l’économie nationale, se trouve en tête de la ligne du front dans la bataille sans merci contre la malédiction, si on peut s’exprimer ainsi, qui semble s’éterniser. En effet, il faut batailler dur si l’on veut briser à jamais le blocage en béton gênant la remontada. En diapason avec le ministère des Transports et de la Météorologie, le département du Tourisme et de l’Artisanat, en tête de peloton, sous l’impulsion de l’inamovible ministre Randriamandranto Joël conduit en tandem avec le ministre Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald, le combat. En fait, les ministères du Tourisme et des Transports sont deux départements appelés à unir leur force dans un cadre de stratégie commune afin de coordonner les actions.

A bout portant

AutoDiff