Lundi dernier, la localité d’Ambararatabe dans le District de Tsiroanomandidy avait été le théâtre d’une effusion de sang. Quatre suspects, accusés d’avoir pris part dans de multiples assauts armés ayant coûté la vie à l’époux d’un médecin de la région, la victime étant âgée de 60 ans, avaient été appréhendés par le fokonolona.

Publié dans Société

Une démission synonyme de retraite. Monseigneur (Mgr) Odon Marie Arsène Razanakolona a  déposé sa démission auprès du Pape François, qui est le seul à donner ou non une suite favorable à sa demande. L’Archevêque d’Antananarivo a effectué cette démarche, exigée par la loi de l’Eglise catholique, au mois de mai dernier, selon une source proche du dossier. En effet, tout évêque ayant atteint l’âge de 75 ans doit donner sa démission. Cependant, il devra attendre la décision du Vatican pour jouir de cette retraite. Ainsi, il poursuit encore ses fonctions jusqu’à ce que son successeur soit nommé.

 

Publié dans Société

A l'heure où nous mettons sous presse, aucune information précisant l'arrivée de la deuxième dose du vaccin anti-Covid-19 n'est apprise. Le seul détail connu suite aux innombrables interventions des autorités sanitaires est la confirmation de l'acheminement de 200.000 doses d'AstraZeneca destinées à immuniser les 197.001 personnes qui ont reçu la première dose.

Publié dans Société
mardi, 10 août 2021

Vrai démocrate !

Du jamais vu ! Durant les soixante ans de la République, les téléspectateurs et les auditeurs malagasy n’ont jamais eu droit à aucune interview, en direct, aussi franche et transparente avec un Chef d’Etat comme c’est le cas actuellement.

 

Publié dans Editorial

Il était temps. Avant-hier, les premiers engins en pleine action ont été constatés par les usagers et transporteurs empruntant les quelques 370 km de route sur la RN 2 reliant la Capitale et la ville de Toamasina. De toutes les principales artères nationales, la RN2 serait celle qui contribue le plus au bon fonctionnement de la vie économique du pays. Toutes les marchandises arrivant du grand port de l'Est passent par cette route pour arriver à Antananarivo.

Publié dans Economie

A la fin de la formation professionnelle, les jeunes malagasy, pour la plus grande majorité, souhaitent tous devenir des fonctionnaires de l’Etat. Ils forgent alors leur mentalité dans ce sens. Toutefois, quand cette option n’est pas viable, ils sont obligés de trouver une autre alternative pour avoir une source de revenus. Au cours des dernières années, l’entrepreneuriat a le vent en poupe.

Publié dans Economie

Un problème persistant. La majorité des Ecoles primaires publiques (EPP) en milieu rural, notamment dans les villages, a été construite par les communautés locales. Outre leur vétusté, la capacité d’accueil auprès de ces établissements scolaires reste limitée. Cette situation nuit non seulement aux écoliers mais aussi aux enfants en âge d’être scolarisés.

Publié dans Politique

Un élan définitivement perdu. Telle pourrait – on qualifier la situation de l’Opposition en ce moment. Une Opposition affaiblie étant donné la dispersion de ses membres. Le rassemblement des opposants RMDM (Rodoben’ny Mpanohitra ho an’ny Demokrasia) a fêté ses deux ans d’existence hier. L’absence des parlementaires, considérés comme figures emblématiques du parti « Tiako i Madagasikara », notamment le duo Hanitra Razafimanantsoa et Fidèle Razarapiera, a été remarquée au cours du rassemblement d’hier à Behoririka.

Publié dans Politique

900 000 millions d’ariary. C’est la valeur des médicaments disparus dans l’enceinte du port de Toamasina, jeudi dernier vers 5h du matin. Dans un conteneur de 40 pieds, ces marchandises volées appartiennent à l’Office pharmaceutique malagasy (OPHAM) qui, dès la découverte du vol, a déposé plainte au commissariat de la Police du Port de Toamasina.

 

Publié dans Politique
mardi, 10 août 2021

LA UNE DU 11 AOUT 2021

Publié dans La Une

Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 

Recherche par date

« August 2021 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff