lundi, 13 mars 2023

LA UNE DU 14 MARS 2023

Publié dans La Une

Vers 22h le 11 mars dernier, un bateau qui a transporté des migrants clandestins, depuis Ambilobe vers Mayotte, a fait naufrage à Ankazomborona, Commune rurale de Bemaranja, District d’Ambilobe, faisant 21 morts, 2 portés disparus ainsi que 24 rescapés sur un total de 47 passagers, selon un bilan provisoire de l’Agence portuaire fluviale et maritime (APMF). Les victimes viennent de différentes localités telles qu’Ambilobe, Ambanja, Antsiranana, Nosy Be, Befandriana-Nord, Vohémar ou encore Toamasina, selon l’information. Près de 72h après les faits, l’enquête évolue assez rapidement. 

Publié dans Société

Le cyclone Freddy a frappé deux fois les côtes malagasy. Il a engendré des dégâts énormes, notamment dans les Districts de Toliara I et II. En tout, le bilan émis par le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) a annoncé 17 personnes décédées, et 3 autres portées disparues dont 3 morts noyés à Mahanoro, Mananjary et Ambohimahasoa, 3 morts suite à l'effondrement d'une maison à Ambalavao, un mort noyé à Nosy Varika, un mort à Bekily, 2 à Ampanihy-ouest, 3 à Morombe et 4 à Toliara II. 189.201 personnes sont sinistrées dans les Régions d'Atsimo-Andrefana, Androy, Amoron'i Mania, Ihorombe Menabe, Atsimo-Atsinanana,  Fitovonany, Matsiatra-Ambony et Vatovavy. 15.200 cases sont totalement détruites.

Publié dans Société

« Toutes les espèces de lémuriens sont des " animaux protégés " et bénéficient d’une protection absolue sur le territoire malagasy. La chasse, la capture, la détention et la consommation des lémuriens sont interdites par la loi ». Le ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD) le rappelle dans un récent communiqué. Ceci fait suite à l’arrestation d’un chasseur de lémuriens à Maroantsetra, la semaine dernière. « Des sources auprès de la communauté locale nous ont informés des activités de chasse effectuées par un homme à Manambolo, le 7 mars dernier. Le chausseur serait muni d’une arme à feu en quittant le village très tôt. Il y est revenu avec un sac suspect, vers 17h 30. Toutefois, nous n’avons pas pu le surprendre que le lendemain, vu que Manambolo se trouve encore loin de Maroantsetra, accessible seulement en traversant la rivière en canoë », relate Marino Joseph Ramiandrisoa, agent de contrôle forestier auprès du cantonnement de l’environnement et des forêts de Maroantsetra.

Publié dans Société
lundi, 13 mars 2023

Transparence oblige !

Limpide. On redoute formellement la dangerosité de l’eau qui manque de limpidité pour la santé de l’homme . Elle doit être impérativement potable dans le sens que l’eau en question ne nuise pas à la santé. Ainsi, une eau est potable dans la mesure où elle répond obligatoirement aux critères de la propreté utile pour l’hygiène de la communauté.

Dans la gestion des affaires nationales, la limpidité autrement dit la transparence oblige ! Le souci encore mieux l’obligation de la transparence s’impose comme la voie incontournable vers le développement et l’épanouissement du pays. La transparence est l’un des points d’ancrage de la démocratie. Considérée comme une lumière éclatante sinon un puissant projecteur, la limpidité ou la transparence chasse les démons des malversations dans tous ses états qui en fait agissent dans le noir, dans les ténèbres et dans le non-respect des lois. 

Publié dans Editorial

Bon point pour la Grande île. Le représentant résidant du Fonds monétaire international (FMI), Mokhtar Benlamine, n'a pas tari d'éloges à propos de Madagascar, hier à Ambatonakanga, à l'occasion de l'annonce de l'approbation du décaissement d'un montant de 32,6 millions de dollars américains par le Conseil d'administration du FMI, dans le cadre de la facilité élargie de crédit (FEC). Il s'agit d'un décaissement résultant des consultations et une revue effectuées par l'institution de Bretton Woods durant l'année dernière et portant  le total des décaissements de Madagascar au titre de l'accord à environ 195,5 millions de dollars. Ainsi, le FMI a salué les progrès de Madagascar dans la mise en œuvre des réformes et l'encourage également dans la poursuite de l'engagement en faveur des politiques qui favorisent une croissance durable et inclusive et renforcent la résilience des chocs. En effet, la performance de Madagascar dans le cadre du programme appuyé par le FMI a été globalement satisfaisante, malgré les retards dans les réformes structurelles et un environnement extérieur difficile. 

Publié dans Economie

Pour cette diva de la chanson malagasy, il est temps de célébrer ses longues années de carrière musicale. Enfin, Poopy, la chanteuse aux 40 années de parcours musical, de son vrai nom Helianta Ramahavalisoa, a dévoilé le grand jour pour célébrer en fanfare cet évènement. Après une mûre réflexion, Poopy et son équipe invitent ainsi le public à assister au grand spectacle qui aura lieu le 30 avril prochain à partir de 14h 30 au Palais des Sports, Mahamasina. Selon les informations, les billets sont en vente depuis le week-end dernier sur la plateforme de vente en ligne Ticketplace.io et dans les boutiques Mass’in de la Capitale. 

Publié dans Culture

Pour leur troisième et dernier jour de visite présidentielle dans la Région Atsimo-Andrefana, le Président Andry Rajoelina et son épouse ont fait le déplacement à Morombe. Ce District figure parmi les zones les plus touchées suite au dernier passage du cyclone  Freddy. Ce fut l’occasion pour le couple présidentiel de distribuer les aides de l’Etat destinées à alléger les problèmes quotidiens. Dans son discours, le Chef de l’Etat n’a pas manqué de rappeler que Morombe n’a pas été mis de côté dans les projets de construction d’infrastructures mis en œuvre par le régime. 

Publié dans Politique

Trois cadavres d’un seul coup ! Les tristes faits survenus le 11 mars dernier dans la ville d’Alexandrie, en Egypte, concernent une famille Malagasy. La jeune mère de famille étudie à l’université Senghor d’Alexandrie, depuis deux ans déjà. Mais récemment, son époux, un employé d'un organisme international et qui est resté dans la Grande île, a décroché une formation pour un stage d’une semaine dans cette même université égyptienne. 

Publié dans Politique

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Recherche par date

« March 2023 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff