mercredi, 01 mars 2023

LA UNE DU 02/03/2023

Publié dans La Une

Les femmes et les jeunes ne sont pas encore nombreux à participer à la vie politique à Madagascar, et ce malgré les efforts entrepris par l’Etat malagasy dans la mise en œuvre de l’équité du genre. En effet, les postes de décision et les départements-clés sont encore majoritairement dominés par les hommes. 6% seulement des décisions ayant un impact réel sur la vie des malagasy sont prises par des femmes dans l’administration. Actuellement, 5% des maires et 34 % des membres du Gouvernement sont des femmes. Malgré la nomination récente de nouveaux gouverneurs, deux sur 23 Régions sont occupées par des femmes.

Publié dans Société

 L'affaire concernant le refus de chanter l'hymne national au Collège d'enseignement général (CEG) et Lycée Alakamisy Itenina, Fianarantsoa est loin d'être terminée. Elle suscite encore des  discussions au niveau de la communauté. Au début de cette semaine, les enseignants de cet établissement ont donné un ultimatum de 72 heures pour que le Tribunal revoie le verdict. Ces enseignants menacent même de suspendre les cours. 

​​Face à cette situation, le ministère de la Justice a apporté une précision pour que l'opinion publique ne soit pas détournée. 

Publié dans Société

Conçue en 2018. La méthode de lecture- écriture (MLE) a été mise à l’essai à travers une étude d’impact randomisée auprès de 60 écoles d’intervention et 59 écoles de contrôle. Le but étant de mesurer les impacts sur les élèves, les enseignants ainsi que les responsables locaux, dont les chefs ZAP et chefs CISCO. En fait, cette nouvelle méthode conçue avec le ministère de l’Education nationale (MEN) tient compte des recherches et programmes existants à Madagascar. La recherche sur comment les enfants apprennent à lire, la neuroscience ou encore l’analyse linguistique par rapport aux spécificités de la langue malagasy en font partie. « L’expérimentation pilote du MLE inclut l’élaboration de guides et la formation des enseignants ou encore la conception de manuels pour les élèves.

Publié dans Société

En voie de résolution. La question de l’ajustement du salaire minimum d’embauche à 250.000 ariary fait encore des vagues une année après la promulgation de son décret d’application. A l’occasion de l’assemblée générale du groupement des entreprises de Madagascar, hier au Radisson Ambodivona, son président, Thierry Rajaona a tenu à s’exprimer par rapport à la situation. « La question du salaire minimum d’embauche est à moitié réglée dans le sens où les partenaires sociaux, notamment le syndicat des employeurs et les syndicats des employés se sont mis d’accord sur la hausse du salaire minimum d’embauche (SME) à hauteur de 10%.

Publié dans Economie

Jérémie Salohy Andrianomenjanahary alias Sasouh est l’une des futures stars de la chanson baignant dans la musique dès son enfance. Sasouh chante depuis  l’âge de 9 ans. En effet, elle s’est très vite passionnée pour la musique et plus particulièrement le chant. Quoi de plus normal pour une fille qui a grandi dans une famille de musiciens. Rencontre avec une jeune fille au sourire communicatif, calme, un peu timide, mais ravie de raconter et parler de sa passion.

Publié dans Culture

Le Conseil des ministres qui s’est tenu hier au palais d’Iavoloha a, entre autres décisions, adopté la nomination de hauts fonctionnaires de l’administration. Parmi les nominations notoires fut celle de la nouvelle directrice du cabinet civil au sein de la Présidence, Romy Andrianarisoa. Cette dernière succède ainsi à Raharinirina Baomiavotse qui, selon des indiscrétions, serait sujette à des problèmes de santé et n’est apte à assurer ses fonctions. Nommée en avril 2022, l’ancienne ministre aurait donc occupé le poste de Dircab pendant  dix mois.

Publié dans Politique

Invitée par le journaliste Christophe Boisbouvier sur RFI Afrique, dans l’émission radio Invité Afrique, lors de son récent passage à Paris, Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo confirme la volonté manifeste du Gouvernement actuel d’aller vers l’élection présidentielle et en faire un processus parfaitement transparent. 

« Toutes les actions entreprises par le Gouvernement depuis le début des préparatifs l’année dernière tendent à confirmer la volonté infaillible du Gouvernement à assurer une transparence », a déclaré la ministre de la Communication et de la Culture, quelques jours après un passage sur TV5 Monde. Celle qui porte également la casquette de porte-parole du Gouvernement cite à titre d’exemple de cette volonté de transparence, la non-reconduction de l’ex-ministre de l’Emploi, du Travail, de la Fonction publique et des Lois sociales, lors du dernier remaniement du Gouvernement « pour éviter toute accusation de conflit d’intérêt ». L’ancienne patronne du département ministériel des 67Ha est en effet l’épouse du président de la Commission électorale nationale indépendante. 

Publié dans Politique

Face au développement alarmant de l’insécurité liée à la recrudescence des enlèvements, le préfet d’Ambatondrazaka a imposé le couvre-feu à Morarano Chrome. Cette mesure de sécurité est entrée en vigueur mardi dernier. Depuis, personne ne doit plus mettre le nez dehors à partir de 21h jusqu’à 4h du matin. A part cela, on assiste, toujours depuis mardi, un déploiement sans précédent des Forces au sein de l’Organisation de conception mixte (OMC) élargie, incluant à la fois la Force d’intervention de la Police (FIP) spécialement dépêchée de la Capitale, la Gendarmerie et l’Armée. 

Publié dans Politique

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Recherche par date

« March 2023 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff