mardi, 21 mars 2023

LA UNE DU 20 MARS 2023

Publié dans La Une

La rivière Sisaony ne cesse de monter. La précipitation qui a sévi dans la Capitale et la Région de Vakinankaratra, dans la nuit du lundi a provoqué la montée des eaux. Pour la rivière Sisaony, l'eau est montée de 0,96 mètre en 24 heures, selon le bulletin hydrologique, publié par l’Autorité pour la protection contre les inondations de la plaine d'Antananarivo (APIPA). Elle devrait encore augmenter dans les prochaines 24 heures. Le seuil d'alerte jaune qui est de 2,50 mètres sera atteint dans les 12 heures. A l’échelle d’Ampitatafika, le seuil de l’alerte rouge est de 3,50 mètres. Par conséquent, une alerte jaune est lancée pour les Communes environnantes.

Publié dans Société

Après deux journées d’audition au Parquet du Tribunal de première instance d’Antsiranana, la Justice a communiqué sa décision pour trancher sur le sort des 19 personnes déférées dans l’affaire concernant le naufrage d’un bateau de clandestins vers Mayotte, hier. Aussi, 15 parmi celles-ci ont été placées sous mandat de dépôt à la maison centrale d’Antsiranana, pour immigration clandestine suivie d'homicide suite aux tristes évènements en relation avec le naufrage, survenu le 11 mars dernier. Le suspect répondant au nom de T.B., alias Toto (28 ans), ce pêcheur de la localité d’Anjiamanoro à Nosy Faly,  et M.A.(30 ans), commissionnaire d’Ankazomborona, et qui fut arrêté dès le 11 mars dernier,  seraient les organisateurs du transport clandestin. Quant aux treize autres, ce sont des complices. Parmi ces derniers, on trouve des pêcheurs et autres cultivateurs venant des différentes localités du Nord comme Antsiranana, Dzamandzar Nosy Be ou encore Tsaratanàna II. 

Publié dans Société

Le lancement officiel du train urbain d’Antananarivo est imminent. La plupart des travaux sont terminés. Ce projet est d’une importance capitale afin de désengorger la ville et de limiter les embouteillages. Il ne reste plus que quelques régalages avant la fin du chantier. Le mois d’août prochain est prévu pour entendre les premiers sons de la sirène du train. Son trajet, long de 12 km et d’une durée de 30 minutes, part d’Amoronakona jusqu’à la gare de Soarano. Ainsi, 300 personnes seront desservies à chaque voyage dans le cadre du lancement de ce projet train urbain (PTU).

Publié dans Société

Des recherches et de nouvelles idées. Lira Mejatiana Ravalison a pu les présenter dans sa mémoire dévoilée au concours organisé par la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES). En fait, l'étudiante en M2 dans les ressources humaines, appartenant également à la grande famille de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNaPS), a été l'unique candidate malagasy à ce concours de mémoire. Son thème « la psychologie des adhérents face à la sécurité sociale » lui a permis d'arriver à la seconde place, en gagnant un prix de 2,5 millions FCFA, soit plus de 17,5 millions d'ariary. Le concours de mémoire vise à récompenser la meilleure thèse, rapportant des solutions innovantes aux problématiques de la prévoyance sociale dans les régions de la CIPRES. Madagascar constitue l'un des 17 Etats membres de cette conférence. La première place revient à une candidate du Niger tandis que la 3ème place a été attribuée à un candidat du Togo. 

Publié dans Société
mardi, 21 mars 2023

Gros risque !

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) invite les acteurs multisectoriels du pays à une concertation, le vendredi 24 mars prochain. Il s'agira, selon le directeur de cabinet du président de la CENI, Jean-Louis Andriamifidy, d'échanger sur la façon de préparer au mieux les élections, afin qu'elles soient apaisées et débouchent sur des résultats acceptés par tous et soient un socle de stabilité pour le pays. Fin de citation. Evidemment, l'initiative a été approuvée et encouragée par des entités comme le FFKM qui, dans sa démarche, priorise la concertation de tous les acteurs politiques du pays. Une  « démarche » que les dirigeants du pays rejettent catégoriquement dans la mesure où elle ouvrira une ou des brèches risquant de déboucher sur un lendemain incertain.

Publié dans Editorial

Primordiale mais en délabrement, le réseau routier malagasy ne demande qu'à recouvrer une santé. En ce sens, selon le ministère de l'Economie et des Finances, le conseil d'administration de la banque mondiale vient de donner son accord pour rallonger le financement du Projet de Développement Durable du secteur Routier à Madagascar (Madagascar Road Sector Sustainability Project). Ainsi, depuis le début de ce mois, la trésorerie du projet a bénéficié d'un financement additionnel d'une valeur de 100 millions de dollars. Pour rappel, la Banque mondiale a approuvé un crédit de 200 millions de dollars de l'Association internationale de développement (IDA)* pour améliorer la longévité, la sécurité et la résilience climatique de 1 200 kilomètres de routes à Madagascar.

Publié dans Economie

Le 21 mars est la date désignée par l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) pour célébrer la Journée mondiale de la poésie. A Madagascar, le ministère de la Communication et de la Culture (MCC) a également tenu à marquer cet événement hier à Anosy, dans l’enceinte de la Bibliothèque nationale, salle Jaomanoro. Et comme chaque année, des récitals de poésies faits par des poètes-écrivains ont émerveillé le moment. 

Publié dans Culture

Apparemment, le fameux « Mihava Tour » de Siteny Randrianasoloniaiko s'est poursuivi jusqu'à…Dubaï. En effet, l'homme est parti le 19 mars dernier par le vol AF 935 en direction de Paris, lequel ne sera qu'une brève escale puisqu'il embarquera le même jour par le vol AF 662 avec pour destination finale Dubaï. 

La suite de « Mihava Tour » avions-nous dit plus haut puisqu'une source bien informée affirme que ce déplacement à l'extérieur du presque déclaré candidat à la future présidentielle rentrerait dans le cadre de la préparation de sa campagne électorale. Et la même source d'avancer même que, en fait, ce politicien serait parti jouer l'agent de recouvrement du butin issu des exportations (illicites ?) de pierres précieuses et d'or qu'il a effectuées vers ce pays pour en faire son trésor de guerre électorale.

Publié dans Politique

Amélioration et l'extension des réseaux électriques à des coûts plus compétitifs. C’est en ce sens que la coopération entre la JIRAMA et les bailleurs de fonds comme la Banque mondiale, à travers le projet LEAD (Least-Cost Electricity Access Development) vient de se raffermir à travers la dotation de divers matériels pour accélérer la réalisation dudit projet. Pour rappel, en plus de l’extension du réseau, ce projet consiste à la distribution des « branchements mora » et à l’alimentation en électricité de tous les Centres de santé de base (CSB) dans le pays. Ainsi, en vue de la mise en œuvre de ces programmes, le projet LEAD octroie des équipements dont les cinquante camions à la JIRAMA . Ces véhicules seront déployés dans toutes les régions d'implantation de la JIRAMA et les quatorze agences à Antananarivo et ses périphéries.

Publié dans Politique

Fil infos

  • Castration des violeurs - L’Etat malagasy choisit le camp des enfants
  • Déplacement présidentiel en Turquie - Nouvelle offensive économique et diplomatique en vue
  • Castration des violeurs d’enfants - Ingérence de l’Union européenne
  • Arena Rajoelina - Critiques infondées sur ses activités
  • Actu-brèves
  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale

La Une

Recherche par date

« March 2023 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Pub droite 1

Editorial

  • ODOF, oui mais … !
    La mise sur pied des unités de production dans le cadre du projet gouvernemental ODOF avance à grand pas. L’industrialisation, parmi les trois piliers, 3 Andry, sur lesquels s’appuie la Politique générale de l’Etat (PGE) reprend du souffle, du concret. Le projet One district, one factory, ODOF, est l’un des projets-phare du régime Orange. Un des projets qui marchent à une vitesse grand « V ». Tout porte à croire et au rythme actuel des actions, le projet ODOF couvrira le territoire national à la fin du second mandat de Rajoelina. Et la devise « aucun district n’est oublié » sera atteinte ! D’après certains observateurs de la vie nationale, la concrétisation dudit Projet entre dans la nécessité de la continuité du régime pour un second mandat. Elle justifie la réélection du Président sortant Rajoelina Andry en décembre 2023. Evidemment, il existe d’autres projets en marche qu’il faut, à tout…

A bout portant

AutoDiff