jeudi, 09 mars 2023

LA UNE DU 10 MARS 2023

Publié dans La Une

Tout Madagascar de la natation sera au rendez-vous le 11 et 12 mars prochains à la piscine de l'Esca Antanimena pour la 11ème  édition de Vive l'Avenir, organisée par l’Association sportive de natation du Collège Saint-Michel. Près de 300 nageurs issus des quatre ligues sont attendus cette année avec une nouvelle formule au  programme. Car cette année, la compétition prendra une autre tournure avec une course nocturne. Et dans la foulée, elle aura une allure festive. Pas moins de 12 clubs, venant de  quatre ligues à savoir, Analamanga, Vakinankaratra, Boeny, Atsinanana ont mentionné leur engagement dans cette course. 

Publié dans Sport

« Entrepreneuriat, un choix de vie ». Tel est le thème adopté pour la onzième édition de l’espace jeune entrepreneur (EJE), lequel se fera ce jour et demain au Carlton Anosy. Cet évènement vise à donner un espace où les jeunes pourront découvrir le monde entrepreneurial et apprendre à travers l’expérience d’entrepreneures et professionnels chevronnés. L’EJE a vu le jour au Carrefour des entrepreneurs avec les débuts du CEERE (Club entrepreneurs étudiants du rendez-vous des entrepreneurs) en 2012. Pour la 11ème  édition, cette activité promet une expérience unique, enrichie et palpable en termes d’entrepreneuriat pour les participants. Outre le réseautage, ces derniers sortiront gagnants en « mindset », en pratique et en connaissance. Les femmes entrepreneures ne seront pas en reste puisque leur autonomisation économique fera partie des sujets abordés durant les 2 jours. 

Publié dans Société

Après les manifestations estudiantines qui se sont tenues ces derniers temps, le président de l'université d'Antananarivo a pris la décision de fermer l'Ecole supérieure polytechnique d'Antananarivo (ESPA). Dans la note adressée au directeur de l'ESPA sise à Vontovorona, il a été mentionné que la raison est d'abord la non-notification de l'université de la tenue des manifestations. Ensuite, au vu de l'amplification des manifestations, la décision vise aussi à préserver la population locale et à maintenir l'ordre public.

Publié dans Société

Pour le bien-être des femmes, de leur famille et du Groupe SODIAT. Depuis quelques temps, le Groupe SODIAT mise sur la lutte contre le cancer du col de l'utérus et celui du sein à travers des campagnes de dépistage gratuites. Effectivement, il dispose de matériels sophistiqués à la Polyclinique d'Ilafy. Et les employées ne sont pas en reste pour cette opération. Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des droits de la femme, le Groupe SODIAT organise un dépistage complet et gratuit du cancer du col de l'utérus et celui du sein. Ce dépistage est ouvert à toutes les femmes employées du Groupe qui veulent connaître leur état de santé. En cas de diagnostic positif, un traitement sera assuré. L'inscription est encore ouverte pour les intéressées. 

Publié dans Société
jeudi, 09 mars 2023

Avec faste mais …

Cela a été ! La célébration de la Journée internationale de la Femme du 8 mars a bien tenu ses contrats. Dans toutes le 23 Régions de l'île, elle se passait avec un éclat particulier si bien que quarante-huit heures après, ses échos résonnent encore. Oui, avec faste mais …  A certains égards, pris sous un angle différent, la Journée ratait de peu de son objectif initial. L'allure de fête occupait trop le terrain jusqu'à éclipser le but principal visé au départ.

Publié dans Editorial

Dans les starting-blocks. Tout est fin prêt pour la tenue du Salon des femmes entrepreneures (SAFE) qui se tiendra les 17, 18 et 19 mars prochains au Novotel, Ivandry. C’est ce que viennent d’annoncer, hier, les membres du Groupement des femmes entrepreneures de Madagascar (GFEM), initiateur et partenaire de l’évènement avec l’association des femmes entrepreneures d’Analamanga. Pour cette édition 2023, cet évènement prendra une envergure internationale. Il accueillera des femmes entrepreneures de Madagascar mais aussi celles de la Région de l’océan Indien. Environ 100 exposantes venant de 14 Régions seront attendues au SAFE. 

Publié dans Economie

Nouvelles nominations mais des anciennes têtes à la Présidence. Trois anciens ministres recalés du Gouvernement Ntsay, à l'issue de remaniements antérieurs, retrouvent le chemin d'Iavoloha en tant que conseillers spéciaux du Président de la République. Les noms de ces ex-membres du Gouvernement, nommés par le Chef de l'Etat, ont été dévoilés « au nom de la transparence » et ce, en marge des décisions prises en Conseil des ministres d'hier.

Publié dans Politique

Alors qu'on ne dispose toujours d'aucune nouvelle des trois otages enlevés la semaine passée, les Forces de défense et de sécurité mènent toujours de façon musclée des coups de filet, dans le cadre de l'opération dite « Harato ». Après l'avis de recherche concernant un certain Fanomezantsoa, l'un des cerveaux présumés de ces kidnappings, voilà qu'un autre fugitif nommé Mamy Tiana Landry, alias Landry est aussi activement recherché. Il s'agit de cet ancien militaire.

Publié dans Politique

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Recherche par date

« March 2023 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff