Contrairement aux affirmations infondées colportées sur les réseaux sociaux, La Gazette de la Grande-île n’a pas fait l’objet d’une expulsion manu militari des locaux de Pradon Antanimena appartenant au Groupe SODIAT. Effectivement, des gendarmes sont venus dans les locaux de cet établissement. Cependant, ce n’était aucunement pour une expulsion des locataires. Les éléments des Forces de sécurité ont fait le déplacement sur place pour assister les responsables venus procéder à la saisie conservatoire des biens de La Gazette de la Grande-île, hier dans le début de la soirée. 

Publié dans Société
jeudi, 30 mars 2023

LA UNE DU 31 MARS 2023

Publié dans La Une

Viva TV, dans son émission Viva sport, lance un tournoi de football pour les jeunes (U17) durant les vacances de Pâques.  « Un événement  pour mettre en valeur le football malagasy, notamment les jeunes inclus dans cette catégorie d’âge car, c’est là qu’ils ont leur potentialité de montrer leur talent et leur force. C’est aussi notre manière à nous de porter notre pierre à l’édifice dans le développement du football. C’est parmi ces jeunes qu’on y trouvera les futurs Barea dans les années à venir », annonce  Naina Ranaivo  directeur administratif et financier de Viva TV.

Trente - deux équipes en découdront durant le tournoi dont la phase éliminatoire est prévue du 11 au 18 avril avec une formule de 25mn x2 sur le terrain synthétique du complexe sportif d’Akamasoa à Andralanitra tandis que les huitièmes de finale (22 avril) et quarts de finale (22 avril) en 30mnx2. Les demi-finales qui auront lieu le 29 avril et la finale le 6 mai se disputeront en 45mn x 2.  Pour les phases finales, le terrain sera annoncé au fur et à mesure.

Publié dans Sport

Un militant écologiste témoigne. « Les Mikea et leur lieu d’habitation qu’est la forêt sont en proie à l’insécurité. Leur survie est menacée par les activités d’un groupe qui détruit la forêt pour son élevage et ses activités agricoles. Alors qu’en face, il y a les Mikea, un peuple premier, des chasseurs-cueilleurs pacifiques qui, devant la violence, préfèrent fuir du fait qu’ils n’ont pas de protection », fait part Jean-Claude Vinson, environnementaliste. Ce dernier, se considérant et considéré comme l’ami des Mikea, les côtoie depuis maintenant 30 ans et ce de façon régulière.

Publié dans Société

Une femme sur trois a été victime de violence et de discrimination quelconques au cours de sa vie. Ce phénomène de maltraitance ne fait qu'empirer à cause des conditions économiques et sanitaires à Madagascar. La partie du sud-est de l'île est la plus touchée par la résurgence de la violence basée sur le genre (VBG). Selon le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), le taux des femmes victimes de VBG est actuellement de 15 % dans l'Atsimo- Andrefana, 39 % dans l'Anosy et 27 % dans l'Androy.

Publié dans Société

La caravane humanitaire ayant pris le départ à Antananarivo est déjà arrivée à destination, notamment dans le sud de Madagascar. Toute l'équipe du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) est déjà à pied d'œuvre pour la distribution des dons aux sinistrés. A cause de la destruction des infrastructures routières, il a fallu plus d'une semaine de voyage pour cette caravane humanitaire. 

La Commune d'Antohabato, dans le District de Betioky-Atsimo figure parmi les bénéficiaires. Selon l'équipe du BNGRC sur place, la route a été presque inaccessible. Les aides étaient amenées sur place à l'aide des charrettes. Pour la Commune de Mahaboboka, Sakaraha, 147 familles, soit plus de 700 personnes, sont sinistrées en raison des fortes pluies apportées par le cyclone Freddy. Les dons ont été livrés à la Municipalité de Mahaboboka.

Publié dans Société

Dans le cadre de la relance du secteur touristique, une délégation de la Confédération du tourisme de Madagascar (CTM) emmenée par Aina Raveloson, présidente du conseil d’administration, a rencontré le ministre des Transports et de la Météorologie, Valéry Ramonjavelo, afin de discuter ensemble des problématiques afférentes à l’offre de transports et l’accessibilité, notamment en ce qui concerne le développement des dessertes aériennes internationales et domestiques, l'amélioration de l'accueil des croisières, ainsi que l’urgence de la réhabilitation des routes nationales et les voies d’accès aux zones touristiques.

Publié dans Economie

Un jubilé digne d’une grande diva. L’attente sera bientôt terminée pour les nombreux fans de Poopy. La chanteuse, par le biais de la maison de production « Théâtrône », donnera un grand concert pour la célébration de ses 40 ans de scène. L’artiste, qui a su conquérir le cœur des Malagasy au fil des années et s’imposer comme une valeur sûre de la musique locale, se produira au Palais des sports  de Mahamasina devant des milliers de personnes le 30 avril 2023 à partir de 14h30. Selon les informations, les billets sont déjà en vente depuis le début du mois de mars, sur la plateforme Ticketplace et dans  les boutiques Mass’in de la Capitale.

Publié dans Culture

L’affaire remonte en novembre 2022 à Morondava. Un petit garçon de 6 ans a été retrouvé mort dans une piscine d'un hôtel de cette ville du Sud-ouest.  Ses proches étaient sur place au moment du drame mais ont affirmé s’être absentés un moment pour ne pas voir les circonstances de celui-ci. A l'époque, on soupçonnait que le décès du gamin  était loin d'être un accident, ou d'une noyade banale. Au contraire, les premiers éléments de l'enquête ont évoqué un viol de nature pédophile suivi de meurtre, maquillé en noyade. 

Publié dans Politique

C’est officiel ! Après près de trois ans d’interdiction, le Conseil des ministres qui s’est tenu hier au Palais d’Iavoloha a décidé d’autoriser à nouveau l’exportation d’or à Madagascar. D’après la communication du Conseil, les statistiques officielles datant de 2018 montrent que 3 051 kilos d’or seulement ont été exportés de manière légale. En revanche, des investigations menées à Dubaï a permis de savoir que ce pays reçoit en moyenne 12 à 15 tonnes d’or exportés de manière illicite. Ainsi, le pays a perdu près de 945 millions de dollars à cause de ce trafic illicite. Ce nouveau feu vert pour les opérateurs de la filière aurifère pourrait ainsi changer la donne et réduire les pratiques illégales.

Publié dans Politique

Fil infos

  • Castration des violeurs - L’Etat malagasy choisit le camp des enfants
  • Déplacement présidentiel en Turquie - Nouvelle offensive économique et diplomatique en vue
  • Castration des violeurs d’enfants - Ingérence de l’Union européenne
  • Arena Rajoelina - Critiques infondées sur ses activités
  • Actu-brèves
  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale

La Une

Recherche par date

« March 2023 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Pub droite 1

Editorial

  • ODOF, oui mais … !
    La mise sur pied des unités de production dans le cadre du projet gouvernemental ODOF avance à grand pas. L’industrialisation, parmi les trois piliers, 3 Andry, sur lesquels s’appuie la Politique générale de l’Etat (PGE) reprend du souffle, du concret. Le projet One district, one factory, ODOF, est l’un des projets-phare du régime Orange. Un des projets qui marchent à une vitesse grand « V ». Tout porte à croire et au rythme actuel des actions, le projet ODOF couvrira le territoire national à la fin du second mandat de Rajoelina. Et la devise « aucun district n’est oublié » sera atteinte ! D’après certains observateurs de la vie nationale, la concrétisation dudit Projet entre dans la nécessité de la continuité du régime pour un second mandat. Elle justifie la réélection du Président sortant Rajoelina Andry en décembre 2023. Evidemment, il existe d’autres projets en marche qu’il faut, à tout…

A bout portant

AutoDiff