lundi, 27 mars 2023

LA UNE DU 28 MARS 2023

Publié dans La Une

Les fauves de Bas-Oubangui peuvent croire. Battus pour la troisième fois en quatre journées, les Barea de Madagascar ne seront plus dans la course à la qualification de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2024 en Côte d’Ivoire. Autrement dit, Madagascar est éliminé de la compétition.

Les hommes de Nicolas Dupuis se sont inclinés face à la Centrafrique (0-2) ce lundi 27 mars au stade la Réunification, Douala, Cameroun, lors de la quatrième journée des éliminatoires de la CAN 2024, quatre jours après avoir perdu à domicile devant les mêmes Fauves (0-3), au stade Barea Mahamasina.

Publié dans Sport

Le cyclone Freddy a fait énormément de dégâts à Madagascar. En plus des destructions matérielles, il met aussi en péril la vie de 115.000 enfants dans le sud-est de l'île. En effet, après le passage de cette intempérie, l'inondation a détruit la totalité des cultures et a réduit à néant une année de travail. La population ne peut plus se nourrir convenablement et la famine guette de nombreuses localités. Cette statistique concernant les enfants relève des nouveaux cas de malnutrition aiguë, recensés par le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), en particulier dans le sud-est de Madagascar.

Publié dans Société

« Il y a urgence ! Les sources d’informations se ferment ». Cette publication d’une consœur journaliste concernant le non-accès aux informations au sein du ministère de la Santé publique (MinSan) ainsi que de ses branches et organismes rattachés, en dit long. En fait, aucun reportage dans le secteur de la santé ne peut se faire, ces derniers temps, sans l’autorisation du ministère de tutelle. Il en est de même pour les recoupements d’information, lesquels nécessitent des demandes au préalable ou des « va-et-vient » dans plusieurs directions et services. Aucun recoupement via des appels téléphoniques n’est possible à cet ère des nouvelles technologies.

Publié dans Société

Lancées le 22 mars dernier à Anosy avec une exposition de photographies ainsi que des consultations médicales gratuites pour les familles des anciens combattants, les cérémonies de commémoration en l’honneur des nationalistes tombés durant les événements du 29 mars 1947 visant l’accès à l’indépendance de Madagascar continuent.

Publié dans Société
lundi, 27 mars 2023

Flambeau à transmettre !

Feux de l'amour de la Patrie. Ou flamme du patriotisme. En tout cas, c'est un flambeau à passer, à transmettre aux générations futures !

Le pays s'apprête à commémorer dans la dignité et le respect la mémoire des « Evènements de 47 ». En effet, dans la nuit du 29 mars 1947 éclatèrent des « troubles » ou « Tabataba » dans certaines localités ou villes, principalement à Moramanga, de Madagasikara alors sous domination coloniale française.

Publié dans Editorial

50 exportateurs parmi les 88 agréés n’ont pas pu atteindre leurs objectifs « quantité » en termes d’achat de vanille, et ce pour diverses raisons. Une situation ayant provoqué entre autres le mécontentement des producteurs dans le nord de l’île, la semaine dernière. Une problématique que le Conseil national de la vanille a tenté de résoudre hier au Carlton, Anosy en convoquant l’ensemble des opérateurs ayant obtenu le précieux sésame permettant d’exporter pour cette année de campagne. « Nous sommes actuellement en train de voir toutes les alternatives et solutions envisageables avec les exportateurs. Il est probable que l’on procèdera à l’ouverture des agréments pour d’autres opérateurs qui sont sur liste d’attente. Mais nous devons voir s'ils ont de la vanille. Ils sont sur le point d’acheter de la vanille sur le marché intérieur et de l'exporter à l'étranger », a expliqué hier Edgard Razafindravahy, ministre de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation, devant les représentants de la presse, à la sortie de la réunion à huit clos effectuée quelques heures auparavant avec les exportateurs de vanille. 

Publié dans Economie

Qui seront les champions de lecture pour cette année 2023 ? Les membres du jury ont enfin dévoilé la liste des lauréats de la cinquième édition de cette compétition, organisée par l’Alliance française d’Antananarivo (AFT), en collaboration avec l’Organisation internationale de la Francophonie et Telma Madagascar. Ainsi, neuf lauréats se sont distingués parmi les centaines de participants. Antema Tanteraka Andriamahenina, Loraine Rakotondramarina  et Ariane Randriamalala sont sortis vainqueurs dans la catégorie « Juniors ». Pour la catégorie « Ados », on retrouvera Hichay Rasoamiaramanana, Noah Ravaonasolo et Lohianne Suleman. Enfin, Fyona Rafidimanana, Tsanta Randriantsoa et Mihajasoa Rasolondraibeny sont les lauréats dans la catégorie « Adultes ». 

Publié dans Culture

Des faits « inacceptables » et « graves ». Les adjectifs sont ceux du bâtonnier Maître Alain Raondry hier, en conférence de presse, réagissant aux faits qui se sont déroulés dans la soirée du jeudi 23 mars dernier dans un bureau de la Police nationale de Taolagnaro. Alors qu'elle venait d'assister à l'audition de son client, une avocate aurait en effet été victime d'une agression verbale, avec prolifération d'insultes, de menaces et d'agression physique de la part d'un officier au sein de la Gendarmerie nationale. 

Publié dans Politique

Les deux semaines précédentes, on a signalé quelques vols de taxis-ville dans la capitale. Dans l’un des cas, le phénomène a été accompagné du meurtre du chauffeur. C’est ce qui était arrivé le 19 mars dernier où le corps sans vie du chauffeur d’un taxi avait été repéré du côté d’Amboditsiry. Lors de l’enquête menée par les hommes de la brigade criminelle ou BC4, le corps de la victime comporte des traces des coups de couteau à la fois dans la région du coeur, ainsi que sa main. Enfin, plusieurs autres plaies ont été observées sur la figure du taximan. En même temps que cela, la police a noté la disparition du véhicule. 

Publié dans Politique

Fil infos

  • Castration des violeurs - L’Etat malagasy choisit le camp des enfants
  • Déplacement présidentiel en Turquie - Nouvelle offensive économique et diplomatique en vue
  • Castration des violeurs d’enfants - Ingérence de l’Union européenne
  • Arena Rajoelina - Critiques infondées sur ses activités
  • Actu-brèves
  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale

La Une

Recherche par date

« March 2023 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Pub droite 1

Editorial

  • ODOF, oui mais … !
    La mise sur pied des unités de production dans le cadre du projet gouvernemental ODOF avance à grand pas. L’industrialisation, parmi les trois piliers, 3 Andry, sur lesquels s’appuie la Politique générale de l’Etat (PGE) reprend du souffle, du concret. Le projet One district, one factory, ODOF, est l’un des projets-phare du régime Orange. Un des projets qui marchent à une vitesse grand « V ». Tout porte à croire et au rythme actuel des actions, le projet ODOF couvrira le territoire national à la fin du second mandat de Rajoelina. Et la devise « aucun district n’est oublié » sera atteinte ! D’après certains observateurs de la vie nationale, la concrétisation dudit Projet entre dans la nécessité de la continuité du régime pour un second mandat. Elle justifie la réélection du Président sortant Rajoelina Andry en décembre 2023. Evidemment, il existe d’autres projets en marche qu’il faut, à tout…

A bout portant

AutoDiff